Ovaires et testicules sous haute surveillance


Avez vous entendu parler de la torsion des testicules ou des ovaires ? Ce phénomène très douloureux se produit le plus souvent à l’approche de la puberté, vers l’âge de 12 ans, et impose une intervention chirurgicale.


La torsion des organes génitaux, que ce soit chez la fille ou chez le garçon est très douloureuse. Chez lui, elle désigne une anomalie de fixation des testicules. Soudain, le cordon spermatique, qui relie par des vaisseaux et des nerfs des testicules à l’intérieur de l’abdomen se tort. Le sang n’afflue plus, et en quelques heures l’organe touché risque de nécroser.

Chez elle, c’est l’ovaire qui est concerné. La petite fille ressent alors une violente douleur au niveau du bas ventre et peut être au bord du malaise.

Quels sont les signes ?

La torsion se situe très bas et uniquement d’un coté de l’abdomen, ce qui peut fausser le diagnostic et aiguiller le médecin vers une appendicite. Ne minimisez jamais la plainte de votre ado qui par pudeur risque de vous dissimuler ce malaise touchant ces parties intimes. Il décrira un mal au ventre diffus sans pour autant parler de ses ovaires ou testicules. Ouvrez l’oeil et n’hésitez pas à lui poser des questions sur ce qu’il ressent vraiement.

Je fais quoi ?

Je me rends directement aux urgences. Le spécialiste, après un examen complet de l’enfant, constatera un testicule plus gros que l’autre, placé plus haut et très douloureux bien entendu. Chez la fille, une échographie sera nécéssaire pour observer l’état de ses ovaires. Le doagnostic de torsion confirmé, une opération sans délai s’impose. La coelioscopie permet ainsi d’apercevoir l’ovaire tordu et de le remttre en place en le fixant par des points. Chez le garçon, le chirurgien va plutot ouvrir au niveau du scrotum et corriger la torsion de l’organe en question.

En savoir plus sur la santé de l’enfant et la santé bébé, c’est sur Titange