Maux de tête et migraines : Que faire en cas de crise ?



Quelles différences y a t il entre un mal de tête banal et une migraine ? Le premier atteint de préférence le front et la nuque . On le ressent comme une pression ou un serrement. Il peut survenir brusquement ou de manière progressive. Les migraines sont plutôt des douleurs lancinantes, touchant deux fois sur trois un côté de la tête, droit ou gauche. La douleur apparaît le plus souvent au petit matin dès le réveil. D’abord légère, elle devient insupportable deux à quatre heures plus tard. La durée de la crise varie selon les maldes, de quelques heures à trois jours. Elle est accompagnée d’autres symptomes : intolérance à la lumière, aux bruits, aux odeurs, nausées ou vomissements.
Maux de tête ou migraine peuvent être déclenchés par des causes communes, d’ordres spychologique (durmenage, stress d’origine familiale, professionnelle...), alimentaires (alcool, certains fromages, noix, glutamate...) ou hormonale (les règles sont une cause féquente).

Les solutions naturelles :

Quelque soit le traitement choisi, ne tardez pas et prenez le dès les premières douleurs. On recommande aux femmes émotives de calmer leurs maux de tête avec 1 à 2 ampoules de magnésium. En homéopathie, on recommande de prendre bryonia ou belladonna en 9 ch si votre mal est associé à un contexte infectieux ORL, ou bien phosphoricum acidum ou ignatia s’il est lié à une émotivité ou à une fatigue, une sensation d’épuisement intellectuel ou nerveux.

Un mal de tête avant les règles ? Optez pour une dose de folliculinum 15 ch et, en cas d’humeur morose assocciée, misez aussi sur sepia 5 ch durant les huit précédant les règles. Si vous prenez des antalgiques et que vous ne constatez pas d’amélioration sur la douleur après deux prises, inutile de poursuivre ce traitement. Le produit n’est pas assez efficace, il faut sans doute tenter une autre substance. Dans ce cas, il vaut mieux consulter votre médecin.

Les gestes utiles

- Allongez vous si possible dans une pièce sombre et calme.
- Mettez une compresse fraiche sur le front ou la temps, ou bien un masque anti migraine péalablement entreposé au congélateur.
- Essayez de prendre un café en début de crise la caféine est un bon anti migraineux
- Pratiquez le digitopuncture : il existe un point antimigraine situé dans le creux entre le pouce et l’index qu’on peut stimuler soi même. Il suffit de le masser fortement le sens inverse des aiguilles d’une montre
- Massez vous la veine temporale qui est souvent dilatée lors de la crise migraineuse.

Quand consulter ?

Si vos maux ne régressent pas après quarante huit heures d’automédication ou durent plus longtemps que d’habitude.