sansmoraline

La perte de sens dans la société contemporaine est le ferment de comportements extrémistes. La mise en abîme de l’homme face à la chute de toutes les institutions : écoles, armées, Eglises, familles ; Entraîne un morcellement de l’individu assujettit aux pires excès afin de retrouver ses propres frontières.

Je suis tel que le monde me voit. Mais dès que le regard se détourne, je n’existe plus qu’en moi-même ; et cela me fait peur.
Puisque le vide primordiale s’est rempli d’innombrable sentences exigeantes, du type : sois, aie.
Je n’ai pu faire que copier l’image renvoyée.

J’avais mes habitudes dans un bar du nom « le montaigne ». dans lequel les serveurs buvaient tout autant que les clients, sinon plus. tatoué et percé même sur la bite, il y avait johnny, pas un cm2 de peau disponible pour un autre mort aux vaches ; punk-no-futur-salarié, interdit de séjour en allemagne pour une histoire de stup. ainsi que lulu au gros bide, crâne rasé et diable dans le dos ; l’image du satyre…
les enceintes crachaient habituellement du bauhaus, nine inch nails… aux paroles empreintes de lyrisme : « i wanna fuck you like an animal »…
le patron avait coutume d’hurler : « alors on boit, ou ont s’enculent ! », toujours un œil sur les conso… faut dire que les affaires lui avaient fait cramer un autre bar pas fleurissant…
et bien sûr, je buvais comme un pochetron impénitent, avec une endurance de compétition. j’étais jeune…


Découvrir ce site


Livres et écrits, en détail

Art et littérature - Livres et écrits