Institut Coréen de Réflexologie

La réflexologie coréenne comme en Corée, le billet d’avion en moins. Prenez soin de vos pieds, prenez soin de vous ; faites plaisir à vos pieds, faites-vous plaisir.

La réflexologie coréenne favorise la détente et permet de se déstresser.

Mal aux pieds ? Des pieds lourds ? Beaucoup de stress ? Envie de prendre un heure de détente et de se faire plaisir, tout en ayant recours à des méthodes traditionnelles et ancestrales ?

L'Institut Coréen de Réflexologie répondra à vos attentes et prendra soin de vous. Diplômés en Corée du sud, le couple franco-coréen que nous sommes s'occupera de vous à la manière coréenne, comme si vous étiez dans un Institut en Corée.

Une des spécificités de la réflexologie plantaire coréenne, c'est l'utilisation de bâtonnets qui permettent un travail plus précis et en profondeur des zones réflexes, tout en favorisant aussi un assouplissement et une meilleure détente du pied.

selon la culture coréenne, le pied est la représentation du corps : tous les organes y sont représentés. agir sur un point réflexe, c'est permettre au corps de réagir.

la réflexologie faciale coréenne permet aussi d'agir sur le visage ; toucher certaines zones réflexes, mais aussi activer la circulation sanguine.


Découvrir ce site


Consulter les autres fiches : Santé - Medecine douce

Santé - Medecine douce

  • L’Art du bien-être à domicile à Marseille et ses environs
    Découvrez le Shiatsu et les techniques manuelles, énergétiques et psycho-corporelles permettant la relaxation, le bien-être et l’épanouissement personnel... L’art du Bien-être à domicile Découvrez (...)
  • REIKI / Médecine douce
    Méthode naturelle pour toutes douleurs physiques (fibromyalgie, cruralgie,lombagie,rhumatisme,arthrose,arthrite, synd.tietze,sciatique...)et émotionnelles(angoisses,stress,phobies,migraine,insomnie..)
  • Reiki Usui Shiki Ryoho
    La culture et la philosophie japonaise repose sur un principe unique qu’elles partagent communément avec la Chine et l’Inde. On le nomme KI en japonais et chacun d’entre-nous manifeste intimement (...)