Comment entretenir une balustrade ?



La balustrade en béton

L’entretien d’une balustrade en béton peut se faire avec une brosse, notamment pour ôter la mousse, suivi d’un jet d’eau puissant pour éliminer la crasse accumulée. S’il s’agit d’une balustrade non teintée, appliquer une couche de peinture de temps en temps peut la rendre plus propre. L’entretien d’une balustrade en béton peut aussi viser son imperméabilité. Cela va lui éviter les dégâts que peuvent causer les intempéries. Un hydrofuge de surface à base de silicone est alors indiqué. Ce produit peut s’appliquer au rouleau, à la brosse ou par pulvérisation, mais il faut le faire en deux ou trois couches pour qu’il puisse bien s’imprégner. Si la balustrade en béton est déjà un peu défraîchie, appliquer un resurfaceur à béton permet de lui redonner une seconde jeunesse. Les fissures auront, pour leur part, grand besoin d’un produit scellant.

La balustrade en bois

Une balustrade en bois est loin d’être la plus facile à entretenir, mais l’existence de nombreux produits adaptés contribue grandement à la tâche. Pour l’entretien d’une balustrade en bois, il est important de commencer par la poncer. Le ponçage va éliminer toutes les taches externes tout en faisant ressortir le grain du bois. Cette étape peut se faire soit à la main, avec un papier abrasif et une cale à poncer, soit au moyen d’une ponceuse électrique. Le ponçage terminé, il faut recouvrir toute la balustrade d’une huile de protection spéciale bois. Celle-ci va aider la balustrade à garder son aspect naturel. Par contre, si la balustrade grisaille beaucoup, il vaut mieux opter pour un dégriseur. Pouvant se présenter sous forme de gel nettoyant ou de poudre, ce produit va éclaircir le bois. Appliquer par la suite un saturateur spécial bois va protéger davantage la balustrade tout en lui redonnant sa couleur d’origine. Pour terminer l’entretien, il est possible de colorer la balustrade avec une peinture spéciale bois. Attention, les tons trop sombres ne sont pas conseillés.

Les balustrades en métal

L’entretien d’une balustrade en fer forgé doit débuter par un bon nettoyage de la rampe. Pour ce faire, on a le choix entre une brosse métallique, une brosse à tige montée sur une perceuse et à une toile émeri. Cette phase permet d’enlever toutes les saletés et les traces de rouille entassées sur la balustrade. Muni d’un disque à polir en coton ou en feutre ainsi que d’une pâte à polir, on continue par le polissage. Il ne faut pas s’attendre à ce que le fer forgé brille, il n’est pas fait pour. Pour une balustrade trop rouillée, il faut la décaper, l’enduire d’un produit antirouille et appliquer une peinture spéciale d’une teinte mate. Bien qu’étant la balustrade tendance du moment, la balustrade en acier inoxydable reste assez simple à entretenir. Un coup de chiffon préalablement baigné dans de l’eau chaude peut suffire. Si les taches sont plus tenaces, un nettoyant pour vitres ou un détergent à vaisselle fera l’affaire. Dans tous les cas, il faut veiller à bien rincer puis à essuyer la balustrade avec une serviette ou un tissu non pelucheux pour qu’elle soit bien nette.

Rénovation de vos balustrades

Si l’entretien de votre balustrade n’était plus d’actualité suite à d’importante détériorations de votre décoration d’extérieur, vous pouvez toujours faire appel à une entreprise spécialisée dans la rénovation de balustres. Après la fabrication de moules, votre spécialiste en balustre sera capable de reproduire à l’identique vos balustrades les plus anciennes