Vers une démocratisation des maisons BBC



La politique environnementale de la France est de plus en plus stricte, particulièrement au niveau des dépenses énergétiques. L’idée aujourd’hui est de limiter au maximum gaspillage et déperdition d’énergie. La démocratisation des constructions BBC fait partie des stratégies qui visent à atteindre ces objectifs qui sont clairement définis par la RT2102

Retours sur la RT2012

La RT2012 (RT pour Réglementation Thermique) a été mise en place pour définir les précautions à prendre pour tenter de réduire la consommation d’énergie et in fine, baisser la production de gaz à effet de serre des foyers français. Ces précautions, mises en place lors du Grenelle de l’environnement, sont en fait des exigences imposées pour les nouvelles constructions. Aussi, pour réduire les dépenses en énergie, toute nouvelle construction doit aujourd’hui être certifiée BBC (Bâtit Basse Consommation).

La RT2012 prévoit également l’entrée progressive de la France vers la construction passive. En d’autres termes, les constructions doivent au final produire plus d’énergies qu’elles n’en consomment. Voilà l’idéal, mais pour l’heure, diminuer la consommation d’énergie du foyer suffit. Pour ce faire, la RT2012 a intégré de nouvelles exigences, celles de la RT2005 n’étant plus suffisantes pour réduire les dépenses énergétiques des foyers français.

Les points à respecter pour une maison de type BBC

Pour arriver à réduire les dépenses en énergie des foyers français, pour effectivement mettre en place les constructions BBC, voici ce que prévoit la RT2012. Déjà, la consommation énergétique ne doit dépasser les 80 kWhep/m²/an, et ce, depuis le début de l’année 2013 (pour les nouvelles constructions). Pour atteindre cet objectif, les constructeurs doivent être particulièrement regardants sur l’isolation et la ventilation.

Pour optimiser l’économie d’énergie, les constructeurs peuvent miser sur l’utilisation des énergies renouvelables. L’idéal serait également d’utiliser au maximum la lumière naturelle au détriment des équipements artificiels qui sont de grands consommateurs d’énergies. Enfin, il est aussi vivement conseillé de prioriser les matériaux de construction à la fois écologiques et isolants thermiques comme les briques bioclimatiques monomurs. Ces dernières sont connues pour être d’excellents isolants et permettent de profiter d’une douce température en hiver, de la fraicheur en été. Ces briques luttent par ailleurs efficacement contre l’humidité pour un intérieur sain.

BBC : zoom sur la bio-construction

Aujourd’hui, un constructeur RT2012 doit pouvoir répondre à des exigences précises, ces dernières concernent directement le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage d’un foyer. Ces derniers sont en effet qualifié d’énergivores. Pour tenter de limiter les dépenses en énergie sur chacun de ces points dans le but de construire un habitat BBC, la bio-construction constitue une excellente solution. Il existe plusieurs techniques de bio-construction si on ne citait que l’utilisation des énergies vertes, l’utilisation des matériaux écologiques ou encore l’utilisation des techniques dites bioclimatiques.

Une maison conçue avec les techniques de la bio-construction doit être peu déperditive et doit être labellisée HPE (Haute Performance énergétique) avec 10% de consommation en moins ou THPE (Très Haute Performance Énergétique) avec 20% de consommation en moins (coefficient défini en 2005). Pour augmenter la performance énergétique ou mieux, avoir une indépendance énergétique, une maison bio doit utiliser les énergies vertes. Sur ce point, les plaques photovoltaïques restent les plus utilisées mais ne sont pas les seules disponibles toutefois. Enfin, miser sur les matériaux écologiques qui sont particulièrement efficaces en termes d’isolation thermique.