Tout savoir sur l’assurance de groupe



Définition de ce qu’on entend par assurance de groupe

Souvent proposée aux employés par une entreprise, l’assurance de groupe (également appelée assurance collective) est souscrite par le patronat pour couvrir l’ensemble des salariés. Il s’agit la plupart du temps d’une assurance santé. En dehors des entreprises, une telle formule est également proposée aux membres d’une institution, aux emprunteurs d’un organisme financier ou d’une banque ou aux adhérents d’autres collectivités de ce genre. Une assurance de groupe se décline sous deux formes : obligatoire et facultative. Elle est obligatoire quand le groupement en question décide de souscrire une formule profitant à tous les membres. Dans le cadre d’une entreprise, des exceptions peuvent être opérées si des salariés, déjà couverts par une assurance santé personnelle, demandent à ne pas profiter de l’assurance de groupe et ainsi à ne pas payer les cotisations mensuelles. Même si les assurances de groupe peuvent être facultatives, c’est rare qu’une entreprise propose cette formule pour des raisons pratiques. Il est en effet plus aisé pour les entreprises de considérer tous les salariés sur le même pied d’égalité et de considérer deux ou trois cas de salariés déjà couverts par une autre assurance santé.

Les avantages d’une assurance de groupe

L’assurance de groupe présente plusieurs avantages aussi bien pour l’employeur que le salarié. Pour le premier, le principal intérêt de cette formule est le tarif de groupe (réduit par rapport au tarif classique). Les assureurs proposent en effet des prix réellement intéressants. Le tarif de groupe est souvent calculé sur une base de risque mutualisé. Par ailleurs, la cotisation que l’entreprise paye à la compagnie d’assurance est exonérée des cotisations sociales patronales. Cette cotisation est en plus déductible du bénéfice imposable. Mais les principaux avantages d’une assurance de groupe profitent surtout aux salariés. D’ailleurs, une telle assurance est souvent considérée comme un avantage social et fiscal, mis en place pour fidéliser les salariés. Ainsi, les cotisations sont réellement intéressantes. Constituant une part minime du revenu des salariés, celles-ci sont automatiquement prélevées du bulletin de paie. Tous les détails de la cotisation figurent également sur le bulletin de paie avec les parts de l’employeur et celles du salarié. Ainsi, on n’est pas obligé de rejeter systématiquement une assurance de groupe. Au contraire, les clauses d’un tel contrat sont à étudier minutieusement. Souscrire en plus une assurance santé personnelle est utile seulement si l’assurance collective a des limites.