Rachat de crédit pour séniors : le recul du passage à la retraite change la donne



Rachat de crédit et réforme du départ à la retraite : que cela change-t-il ?

Le recul progressif du départ à la retraite a suscité de nombreuses réactions dans le monde du travail, mais pas seulement. Les seniors ayant contracté des crédits durant leur jeunesse se retrouvent également devant de nouveaux tracas. Le principal souci dans le domaine du crédit est le recul de l’âge d’annulation de la décote. Si celui-ci recule à 67 ans pour certains, il reste à 65 ans pour d’autres. Pour les premiers, la mesure est synonyme de plus de trimestres travaillés, donc de plus de cotisations. Pour les seconds, la possibilité de percevoir une retraite à taux plein à 65 ans est minime. Leur situation est alors particulièrement délicate si ces personnes ont contracté des crédits. En effet, en plus du remboursement des mensualités, elles devront faire face à la baisse de leur revenu. Il faut d’ailleurs y penser avant le départ effectif à la retraite afin de bien se préparer pour garder un certain niveau de vie et ne pas se laisser surprendre par l’arrêt des activités rémunérées. Les experts prédisent alors que les personnes dont l’âge d’annulation de la décote est maintenu à 65 ans et qui n’ont pas assez cotisé durant leur carrière auront plus besoin de contracter un rachat de crédit que les autres.

Les différents avantages du rachat de crédit pour les seniors

Le rachat de crédit est une excellente solution pour diminuer les mensualités afin de profiter pleinement de la retraite. Cette solution est indispensable que l’emprunteur soit en bonne santé ou non. Les biens portants profitent en effet de l’arrêt de la période active pour mettre de nouveaux projets sur pied. Un grand nombre d’entre eux trouvent une autre activité rémunérée, d’autres préfèrent faire ce qu’ils n’ont pas pu faire avant la retraite. C’est par exemple la raison qui explique le nombre croissant de seniors voyageurs qui profitent de croisières et de circuits spécialement crées pour eux. Les retraités moins actifs peuvent aussi contracter un rachat de crédit afin de financer plus facilement des aides à domicile ou des séjours en maison de retraite. En tout cas, plusieurs formules s’offrent aux retraités pour alléger leur dépense mensuelle. Les organismes financiers misent particulièrement sur le fait que de nombreux retraités sont propriétaires et proposent surtout des rachats de crédit hypothécaires. Habituellement, les retraités propriétaires ont le choix entre un rachat de crédit hypothécaire rechargeable et un crédit hypothécaire viager. Évidemment, ceux qui ne disposent pas de bien immobilier peuvent également souscrire un rachat de crédit adapté à leur profil.