Qui peut prétendre à un crédit à la consommation ?



Crédit à la consommation : une offre à la portée de presque tout le monde

Le crédit à la consommation est le type de prêt le plus prisé en France. C’est normal dans la mesure où il englobe plusieurs formules destinées à faciliter le financement de projets de la vie de tous les jours. On y a recours pour acheter une voiture, équiper son intérieur, partir en vacances, financer son mariage ou tout simplement faire face aux besoins quotidiens de la famille. Bref, le crédit à la consommation répond à pratiquement tous les besoins. Mais même si beaucoup de gens en bénéficient, les banques l’accordent à des profils précis et elles sont exigeantes à ce propos. En effet, le profil établi correspond aux personnes susceptibles de rembourser leur prêt sans encombre. La majorité est le premier critère à respecter. Avoir 18 ans est donc nécessaire, mais certains établissements accordent un crédit à la consommation à partir de 21 ans. Le demandeur de crédit doit ensuite avoir un travail stable et un revenu régulier. Et encore, ce revenu doit pouvoir couvrir à la fois le budget personnel de l’emprunteur et les mensualités. D’ailleurs, les banques vérifient rigoureusement la capacité d’endettement de la personne concernée.

Crédit à la consommation : les critères d’obtention

Si la majorité et le fait d’être salarié de manière régulière sont les premiers critères d’octroi d’un crédit à la consommation, les organismes de crédit imposent d’autres conditions. L’emprunteur doit par exemple résider en France qu’il soit Français ou étranger. Il ne doit pas figurer sur le FICP (Fichier national des incidents de remboursement des particuliers) mais même si son nom n’y est pas inscrit, les banques vérifient que son taux d’endettement est bas ou au moins moyen. S’il est surendetté ou en début de surendettement, les chances de contracter un crédit à la consommation sont minimes. De plus, même si la personne qui demande un crédit répond à tous les critères cités plus haut, l’accord de son crédit n’est pas automatique. En effet, les établissements de crédit étudient d’autres détails comme l’ancienneté de la personne dans la société qui l’emploie ou encore le secteur d’activité (pour étudier la stabilité ou non de l’emploi). La situation familiale, le mode de vie en général, la capacité d’épargne et d’autres critères personnels sont tenus en compte. En tout cas, si vous avez le « bon » profil et que vous avez réellement besoin d’un crédit à la consommation, faites appel à un courtier pour optimiser vos chances. En effet, le courtier négociera de manière professionnelle auprès des banques, ce qui est plus convaincant que les démarches d’un particulier novice.