Mieux comprendre le fonctionnement du régime général de la sécurité sociale



Régime général de la sécurité sociale : le mode de fonctionnement

Il est nécessaire de comprendre comment fonctionne le régime général de la sécurité sociale pour profiter pleinement des différentes couvertures. Sachez alors en premier lieu qu’en France, le régime général de la sécurité sociale est un ensemble d’organes destinés à couvrir tous les individus sur ce qu’on appelle « risques sociaux ». Destinée à réduire les dépenses des contribuables, la prise en charge de la Sécurité sociale est surtout financière. L’assurance maladie est la branche la plus connue de la Sécurité sociale, mais à cela s’ajoutent la branche concernant les accidents de travail et les maladies professionnelles, celle de la retraite (vieillesse et veuvage) ainsi que celle de la famille (logement, handicap…etc.) La Sécurité sociale étant très vaste, chaque branche comporte de nombreuses spécificités régies par les articles du Code de la Sécurité sociale. Ces articles définissent clairement le fonctionnement, l’organisation et le financement de la Sécurité sociale. Par ailleurs, plusieurs régimes constituent cette structure. Il y en a trois en réalité : le régime général (concernant les salariés et les travailleurs), le régime social des indépendants et le régime agricole. Mais il existe également de nombreux régimes spéciaux en dehors des régimes mentionnés plus haut.

Régime général de la sécurité sociale : zoom sur l’assurance maladie

L’assurance maladie est l’une des branches les plus connues de la Sécurité sociale en France. Composée de trois régimes principaux, l’assurance maladie prend en charge les frais de santé de quatre personnes sur cinq sur tout le territoire. L’assurance maladie est financée principalement par les cotisations sociales, la Contribution sociale généralisée, les taxes et les impôts. L’assurance maladie comporte en premier lieu le régime général, destiné aux salariés et géré par la Caisse nationale d’assurance maladie. 89 % de la population française est couverte par ce régime qui prend cinq risques en charge. Il s’agit des maladies, de l’invalidité, du décès, de la maternité et des accidents du travail et des maladies professionnelles. Environ 75% des frais de santé liés à ces risques sont pris en charge par le régime général. Vient ensuite le régime agricole (destiné comme son nom l’indique aux travailleurs du secteur agricole) et géré par la Mutuelle sociale agricole et le GAMEX. Vient enfin le régime social des indépendants, géré par Apria RSA et concernant les travailleurs indépendants et non salariés, notamment les artisans, les commerçants et les travailleurs des professions libérales.