Les étapes obligatoires avant de signer une police d’assurance



Personnalisez votre contrat d’assurance avant de signer

Face à la multiplicité des choix, de nombreuses personnes signent un contrat d’assurance sans en connaître le contenu. Elles se contentent parfois de quelques explications sommaires alors que c’est la meilleure manière de cotiser inutilement pour des couvertures superflues. Les cotisations superflues ne concernent pas uniquement les couvertures, mais également la mauvaise estimation du bien assuré. En effet, le montant des cotisations devrait être conforme à la valeur du bien en question. Même si vous payez beaucoup de primes, les indemnisations sont calculées en fonction des dégâts et non des cotisations versées. Par ailleurs, les compagnies d’assurance ne proposent pas toutes les mêmes formules et misent sur quelques « subtilités » pour convaincre facilement les personnes non averties. La couverture de vols n’est par exemple pas valable en cas d’inoccupation de l’habitation assurée dans certains contrats. Ainsi, elle n’est pas intéressante pour les résidences secondaires et durant les vacances. L’agilité des assureurs concerne souvent aussi les dégâts des eaux causés par une défaillance de la tuyauterie. Parfois, l’éclatement des conduites d’eau à cause du gel n’est pas couvert sous certaines conditions. Il y a également des critères de vétusté, de manque d’entretien, d’indemnisations plafonnées…etc. à prendre scrupuleusement en compte.

Faites appel à un vrai professionnel de l’assurance

Les organismes prétendant être des compagnies d’assurance ont le vent en poupe actuellement. En effet, de nombreuses banques, sociétés en ligne et autres organismes dont le statut n’est pas toujours clairement défini proposent des polices d’assurance. Sont-elles fiables pour autant ? La meilleure manière de ne pas devoir assumer les conséquences d’un contrat peu scrupuleux est de choisir parmi les assureurs connus, professionnels et sérieux. Cela peut couter plus cher, mais la garantie d’une assurance fiable n’a pas de prix. Connaissez-vous par exemple la différence entre une société d’assurance et une mutuelle ? Par définition, la société d’assurance est plus rigide puisqu’elle se réfère uniquement aux clauses du contrat. Une mutuelle, quant à elle, est plus souple en proposant des solutions en faveur des assurés. Il faut toutefois savoir qu’une mutuelle, en tant qu’organisme corporatiste, ne dispose pas toujours du capital nécessaire pour couvrir les grands sinistres. Les démarches de remboursement sont donc beaucoup plus longues puisque la mutuelle concernée doit encore demander des fonds auprès de ses sociétaires. En tout cas, prenez votre temps avant de souscrire un contrat d’assurance et au besoin, faites appel à un professionnel.