Le statut d’intermittent du spectacle mis en péril aux présidentielles



Le statut d’intermittent du spectacle et mis en péril par la politique actuelle d’indemnisation. Mieux indemniser les plus riches et laisser pour compte les plus pauvres... Que prévoit la nouvelle politique française pour endiguer la lente chute de cette profession : les intermittents du spectacle.

Lors de la remise des Césars 2007, Pascale Ferran s’est faite la porte parole des intermittents du spectacle. Quel est le devenir de cette profession qui fait des artistes français des artistes mondialement reconnu pour leur qualité et qui fait de nos spectacles des spectacles plébiscités pour la qualité des messages qu’ils délivrent.

Pascale Ferran nous fait part des inquiétudes que tout les intermittents du spectacle partagent aujourd’hui. Je vous invite à découvrir sa participation (en vidéo) sur le site des intermittents du spectacle.
Dans l’espoir que cette intervention ne sera pas noyée comme une goutte dans l’eau des prérogatives que ce sont fixer les candidats à la présidence, il en va à mon sens du choix et de la direction de la qualité intellectuelle que le futur président veut donner à notre pays et à la reconnaissance de notre culture, à nos yeux et à ceux du monde, qui souffre un risque omniprésent.