Guide pratique pour une assurance logement étudiant



Assurance logement étudiant : les prix sont très attractifs

Le statut des étudiants génère d’importantes réductions de tarif dans de nombreux domaines, notamment celui de l’assurance. Pour une assurance habitation, les étudiants peuvent se couvrir de tous les risques habituels, mais avec des tarifs réduits. De ce côté donc, les étudiants peuvent se réjouir de ne pas devoir travailler comme des forcenés en plus d’étudier tous les jours pour une prise en charge convenable en cas de sinistre ou de vol. D’ailleurs, le choix des formules est de plus en plus large puisque les étudiants constituent une part considérable de la clientèle des assureurs. Par ailleurs, l’assurance logement étudiant à petit prix est valable pour la cité universitaire, un logement loué chez un particulier ou encore un appartement en colocation. Pour en profiter, il suffit de présenter une carte d’étudiant au moment de la signature du contrat. Ce document (ou un équivalent) sera demandé à chaque renouvellement de contrat pour vérifier que l’assuré n’a pas changé de statut. Mais même si les tarifs sont intéressants, les étudiants doivent s’assurer que les couvertures ne sont pas également au rabais. La qualité des couvertures doit en effet être la même que celle d’une police d’assurance classique.

Assurance logement étudiant : quelques informations utiles

Certes, les tarifs appliqués pour une assurance logement étudiant sont réellement intéressants, mais il ne faut pas en profiter pour mentir aux assureurs. Certaines personnes pensent en effet que dissimuler un changement de statut est profitable. Nombreux sont ceux qui ne le signalent pas à l’assureur s’ils deviennent salariés avant le renouvellement du contrat d’assurance. Une telle décision comporte toutefois des risques puisqu’en cas de sinistre, les indemnisations sont réduites de moitié. Si l’étudiant devient salarié en cours de contrat, il lui suffit d’adresser une lettre de modification de contrat pour changement de statut. La formule d’assurance change évidemment, mais l’assuré a le choix entre l’accepter ou le résilier. Il arrive également que l’assuré n’informe pas son assureur de son changement de statut pour cause de faible revenu. Et bien, les salariés de moins de 26 ans peuvent bénéficier de ce qu’on appelle une assurance pour jeunes salariés, caractérisée également par des tarifs réduits. Un tel contrat n’est toutefois pas proposé par toutes les compagnies d’assurance. Et dans la course aux assurances logement abordables, les jeunes salariés peuvent aussi se faire parrainer par leurs parents pour réduire considérablement les factures.