Actualité assurance : réforme des pensions et minimum vieillesse à partir d’avril 2011



Bonne nouvelle pour les séniors au 1er avril 2011

La bonne nouvelle est tombée le 31 mars dernier : les pensions sont revalorisées et c’était Christine Lagarde, Ministre de l’Économie et des Finances en personne qui a fait la déclaration y afférant. Cette revalorisation a été calculée à la base de l’inflation de 1,8 % à laquelle s’est ajouté 0,3 point de rattrapage. Ce dernier n’est autre que la différence entre l’inflation réelle et l’estimation de l’inflation de l’année 2010. Les experts ont prévu une inflation de 1,2 %, mais elle a été de 1,5 % (ce qui donne le 0,3 point de rattrapage). En tout cas, les pensions des retraites sont rehaussées de 2,1 %. Le minimum vieillesse a également été revalorisé à partir de cette même date. Cette fois, c’est Xavier Bertrand, Ministre du Travail, qui a fait l’annonce. L’augmentation est de l’ordre de 4,7 %. À la suite de son intervention, Xavier Bertrand a déclaré que le projet de Nicolas Sarkozy est d’augmenter le minimum vieillesse au moins de 25 % durant cinq ans. Ainsi, le montant mensuel du minimum vieillesse est désormais de 709 € pour une personne seule et de 1157 € pour un couple.

Autres détails de la revalorisation des pensions et du minimum vieillesse

En pratique, cette revalorisation entraîne des changements sur plusieurs dispositifs. Actuellement, le montant mensuel du minimum contributif est de 608,15 € contre 664,54 € pour le minimum contributif majoré et 1 060,16 € pour la majoration pour tierce personne. La pension de réversion annuelle est maintenant de 3290,31 €, soit 274,19 € par mois. L’allocation veuvage a également augmenté. Elle est actuellement de 582,18 € par mois. Rappelons que cette allocation est applicable selon certaines conditions. La personne en bénéficiant doit par exemple avoir un revenu trimestriel inférieur à 2 183,17 € et libre de tout engagement marital (mariage, Pacs, concubinage). Concernant l’Allocation de solidarité aux personnes âgées, elle est maintenant à 742,27 € par mois pour une personne seule (ou pour une personne en couple, mais dont le partenaire ne touche pas l’Aspa). Pour les personnes mariées, les concubins et les personnes pacsées, l’Aspa est de 1181,77 € par mois. Il y a également l’allocation supplémentaire d’invalidité qui est de 388,05 € par mois pour les personnes seules et de 640,35 € par mois pour les couples mariés. Dans ce cas, les personnes en couple, mais dont le partenaire ne bénéficie par de cette allocation sont considérées comme seules.