Actualité assurance auto : l’État est plus sévère pour limiter les accidents de la route



Actualités assurance auto : l’État réagit face à la mortalité routière

Cette année 2011 est exceptionnelle en termes d’accidents mortels de la route puisque les divers bilans de ce domaine explosent des records. Le début d’année a particulièrement été meurtrier avec 144 personnes décédées de plus par rapport à la même période en 2010. De nombreux phénomènes sont en cause et face à un tel désastre, l’État décide de prendre des mesures beaucoup plus sévères qu’avant. Les usagers de la route, dont la plupart sont évidemment contre les nouveaux dispositifs, n’en sont pas contents, mais cela n’empêchera pas les différents responsables de sanctionner sévèrement les fautifs. D’ailleurs, sur certains points, alors que les récidivistes étaient les seuls sanctionnés, ce ne serait plus le cas. En cas d’excès de vitesse par exemple, tout dépassement de 50km/h sera sanctionné, récidive ou non. Bref, tous les conducteurs devront faire plus attention s’ils ne veulent pas payer des amendes plus ou moins élevées. De telles mesures sont prises pour diminuer le nombre de morts sur les routes, mais également pour réduire les factures liées aux différentes prises en charge de blessés et de dégâts matériels que ce soit pour les caisses publiques ou les compagnies d’assurance.

Actualités assurance auto : zoom sur les nouvelles mesures préventives de l’État

Le premier grand changement du domaine de la sécurité routière concerne les avertisseurs de radars qui sont désormais interdits. Le Comité interministériel de la sécurité routière estime en effet qu’un tel outil incite les conducteurs au non-respect du Code de la route et de la loi. D’autre part, l’État prévoit de supprimer les panneaux d’indication de radar fixe tandis que 1 000 nouveaux radars seront mis en place d’ici la fin de l’année prochaine. Le taux d’alcoolémie au volant étant à l’origine de nombreux accidents mortels, l’État prévoit des sanctions exemplaires dans ce domaine. Ainsi, un taux d’alcoolémie dépassant 0,8 g/l vaut un retrait de 8 points alors que c’était à 6 points auparavant. Des sanctions plus sévères sont également prévues pour les personnes droguées au volant. L’utilisation du téléphone au volant cause également de nombreux accidents de la route. Désormais, toute personne surprise en train de téléphoner tout en conduisant devra payer une amende de 135 € et 3 points seront retirés de son permis de conduire. Bref, il y a en tout 101 nouvelles mesures pour réduire la mortalité routière en France.