Actualité 2011 : est-ce que le rachat de crédit est toujours rentable ?



La hausse des taux d’intérêt rend le rachat de crédit désavantageux

Tous les investisseurs le savent, les taux d’emprunt des prêts (immobiliers, à la consommation …etc.) ont connu plusieurs hausses considérables durant le premier trimestre de l’année 2011. Et alors que l’année 2010 a enregistré de nombreuses hausses, 2011 bat pratiquement tous les records. Rien que durant le premier trimestre, le bilan affiche une augmentation générale de 0,30 à 0,40 %. Cette situation est en train de mettre le rachat de crédit à mal puisque cette solution n’est pas très attractive en ce moment. En effet, elle inclut les risques d’augmentation des taux, déjà élevés. Il convient alors de faire des calculs minutieux ou d’utiliser un simulateur fiable de rachat de crédit pour savoir si le regroupement de prêts est plus rentable que d’autres solutions moins courantes. En effet, il arrive que le rachat de crédit ne présente aucun gain alors que cela devrait en être le premier objectif. Par ailleurs, le calcul de la rentabilité ou non d’un rachat de crédit prend plusieurs critères en compte, dont la durée du remboursement du crédit. On remarque alors que plus la durée du crédit est longue, moins le rachat de crédit est couteux.

Le niveau de rentabilité du rachat de crédit en chiffre

Pour avoir un aperçu de la rentabilité ou non d’un rachat de crédit cette année, prenons comme exemple un prêt de 200 000 € en prenant tous les frais liés en compte et en basant les calculs sur le taux d’intérêt moyen du marché. S’il s’agit d’un crédit contracté pour 10 ans, le rachat de crédit ne génère pas de gain s’il a été signé entre 2002 et 2006. Un minimum de gain est toutefois possible si ledit crédit a été souscrit entre 2007 et 2009. Pour un prêt dont le remboursement s’étale sur 15 ans, les gains sont possibles si l’emprunt a été conclu en 2000, 2001, 2004, 2005, 2007 et 2009. Les emprunts signés en 2006 ne sont toutefois pas du tout rentables si on les regroupe dans un seul prêt. Seuls les crédits signés en 2002, 2003 et 2008 sont dans ce cas rentables. Comme mentionnés plus haut, les crédits dont le remboursement est étalé dans le temps sont propices au rachat de crédit en 2011. Ainsi, pour un prêt de 200 000 € contracté pour 30 ans, un rachat de crédit est profitable si ledit prêt a été contracté entre 2000 et 2005 ainsi qu’entre 2007 et 2009. Les chances de rentabilité du rachat de crédit sont réduites si le crédit a été contracté en 2006, mais elles ne sont pas inexistantes.